top of page

Family members: Bertrand Vraiment

Updated: Jan 7

When I launched the blog, I wanted to share the "Family Feeling" I felt on the Mixcloud chat. Bertrand Vraiment is a passionate member of the Family indeed! Let's meet him!

 

To our French readers, we translated the interview below, enjoy!


1) Hello Bertrand! I am so happy to have you here on the Balearic Breakfast Blog! How did your musical journey start as a kid? What were your influences while growing up?

Hi Artur, thank you very much for the invitation! My passion for music dates back to my youth, taking shape during my teenage period. At that time, my early party experiences coincided with the emergence of French house in the mid-90s, with Daft Punk leading the way, of course! It was a period of positive and joyful music, perfect for partying and bringing people together. This influence remains relevant to the music I dig and appreciate today.

My true musical turning point occurred in 2001 when I moved to Paris for my studies. My radio was consistently tuned to Radio Nova and FG. I particularly remember the late-night show called 'Al-Loungez Vous', two hours of downtempo music hosted by selectors like Eric Rug, Gilb'R, Emmanuel S, and especially Chloé, whom I was a big fan of at the time. A style quite close to the Balearic spirit – Hazard ou Coincidence? Je ne crois pas! 😊


2) You invited me a couple of times to your live sets, and I must say I love how you mix! Can you tell us more about your passion for DJing?

Ahah, thanks again, Artur! I enjoy preparing these live sessions with the Melomaniacs, alternating between the latest additions to my collection and tunes I've accumulated over the past twenty years! As in Balearic Breakfast, I like gradually building up the rhythm and exploring some curiosities before transitioning from disco to house, which is generally a winning formula!

Regarding the technique, I quickly wanted to feel comfortable behind the turntables. During my studies, I actively organized parties and was part of the school bar team. Every Wednesday, we provided 4 hours of vinyl music for parties 200 to 300 students attended! Between these events, I would take the organization's MK2s and Ecler mixer to practice in my student apartment. Looking back, it reflects my significant motivation at the time. As a result, I completed my studies with a degree, a certain confidence behind the turntables, and a lasting addiction to records!


3) Do you believe being part of the Melomaniacs enhances your journey?

Absolutely! The Melomaniacs have played a key role in my musical emancipation since I arrived in London in late 2021. This group of music enthusiasts formed through regular participation in the same radio shows, primarily Gilles Peterson and Worldwide. fm, where Balearic Breakfast started. The dedicated members of Colleen's Balearic Breakfast on Tuesday mornings include Pops, Mofonk, SwayOfTheVerses, JL, Curate, and Sean, to name just a few. We now have between 20 and 30 participants actively contributing to the Melomaniacs community, sharing our live or recorded mixtapes on our Mixcloud page, and performing in London. What is appreciable is the musical curiosity of each member, the bridges between musical genres, and mutual support for our musical projects and ambitions. These are wonderful people who have become friends!

Personally, having worked abroad for about fifteen years, I remained a collector without really being able to share my passion. I discovered the Melomaniacs thanks to JL one Wednesday night at BBE Store, where Louie Vega was a guest. He then invited me to the monthly Melomaniacs show on RunDemRadio hosted by Charlie Dark. Since then, I've been doing live sessions for the Melomaniacs once a month from my home, which we've dubbed "Disco Towers," and it always brings a smile to my face. Thanks to the Melomaniacs, I became a more diligent collector, a more active DJ and, therefore, a happier man!


4) Lately, you launched the "Boogie Across Borders" YouTube channel! Congratulations! What is the reason fueling this new musical adventure?

  Thank you for asking about Boogie Across Borders Artur! This recently created YouTube channel is a natural progression of my musical journey. I share approximately one-hour mixes of 12* records every two weeks on YouTube. Boogie Across Borders allows me to organize and share my music collection in a targeted way. What I particularly appreciate at the moment is that I manage this project from A to Z, from selecting the records to video editing and then publishing and following it up via an Instagram page.

However, I want to open the doors to other DJs to participate in this project. Two Melomaniacs have proposed interesting selections entirely in line with the spirit of Boogie Across Borders. They will soon come to spin at Disco Towers, and I am really excited to host them!

I conceptualized Boogie Across Borders around two distinct axes. First, the idea is to share about a dozen songs from a particular country, exploring the period of the 80s when traditional music blended with disco sounds. I present tunes specific to the chosen country, often from the mid-70s, following the evolution throughout records. We discover catchy sounds with slapped bass that I particularly love.

The second axis is dedicated to original disco music from the United States, shared year by year between 1977 and 1983. I like to alternate between iconic songs of the time and more obscure gems discovered over the years. This approach reveals interesting trends, ranging from original disco bands to the rise of divas, especially in 1979 in my selection, and the arrival of synthesizers in the 80s.

In this adventure, my program is already planned until the summer of 2024, but I wonder about the future. Will I continue by sharing my passion for House music? Time will tell!


5) What makes Balearic Breakfast so special to you?

Balearic Breakfast is special to me because Colleen offers us two hours of meticulously selected music every week that takes us through various styles and eras. While respecting the Balearic style and injecting her personality as a lover of the '70s/'80s, inspired by the Loft and the spirit of David Mancuso. It's exciting to see Colleen bring together a passionate community from many countries, such as Italy, France, Greece, Spain, England, and even the United States, with Bert François waking up at dawn to listen to the show live from New York!

It was only natural for me to become a dedicated listener of Balearic Breakfast. Upon my arrival in London, I attended the exhibition by photographer Bill Bernstein, capturing moments in New York clubs in the late '70s and early '80s. Colleen interviewed him at Defected Records on that occasion. By the way, I am the proud owner of the iconic Larry Levan photograph at Paradise Garage, visible on almost all my Instagram posts, reminding everyone that the music I love originates from that spirit and era.

A few months later, the first significant party I attended in London was Hacienda 51, where Colleen performed. It was the first time I saw her live. Shortly after, I attended a Loft party right next to my place in East London. There were too many coincidences not to be more interested in Colleen's musical world. Consequently, I became a regular listener, not only for the musical universe that Colleen "Cosmo" Murphy presents, which I fully endorse, but also to discover new tracks that I later play on vinyl 😊

Thank you so much Bertrand, Vraiment!

 


1) Salut Bertrand ! Je suis très heureux de t'avoir ici sure le Balearic Breakfast blog! Enfant, comment a commencé ton voyage musical ? Quelles étaient tes influences pendant ton adolescence?

Salut Artur, merci beaucoup pour l’invitation ! Ma passion pour la musique remonte à ma jeunesse, prenant forme pendant mon adolescence. À cette époque, mes premières soirées ont coïncidé avec l’émergence de la French house au milieu des années 90, avec Daft Punk en tête, bien sûr ! Une musique positive et joyeuse, propice à la fête et au rassemblement, cette influence est toujours d'actualite a propos de la musique que je recherche et apprécie de nos jours.

Mon véritable tournant musical a eu lieu en 2001, lorsque j’ai déménagé à Paris pour mes études. Ma radio était constamment réglée sur Radio Nova et FG. Je me souviens notamment de l’émission en deuxième partie de soirée appelée ‘Al-Loungez Vous’, deux heures de musique downtempo animées par des sélecteurs tels que Eric Rug, Gilb’R, Emmanuel S, et surtout Chloé, grand fan a l'epoque. Un style assez proche de l’esprit de Balearic Breakfast, hasard ou coïncidence ? Je ne crois pas !

 

2) Tu m'as invité à plusieurs de tes sessions live sure Mixcloud et je dois dire queue j'adore ta façon de mixer! Peux-tu nous en dire plus sure ta passion pour le Djing?

Eheh, merci encore Artur! J’aime préparer ces Live sessions avec les Melomaniacs, alternant entre les derniers arrivages dans ma collection et les morceaux que j’ai accumulés au fil des vingt dernières années ! À l’image de Balearic Breakfast, j’apprécie monter progressivement le rythme, explorant quelques curiosités avant de glisser de la disco vers la house, une formule généralement gagnante ! En ce qui concerne la technique, j’ai rapidement cherché à me sentir à l’aise derrière les platines vinyles. Durant mes études, j’ai été actif dans l’organisation des soirées et ai fait partie de l’équipe du bar de l’école. Chaque semaine, le mercredi, nous assurions 4 heures de musique vinyle lors de soirées rassemblant 200 à 300 étudiants ! Entre ces rendez-vous, je prenais les MK2 et la table de mixage Ecler de l’association pour m’entraîner dans mon appartement d’étudiant. Rétrospectivement, cela témoigne de ma grande motivation à l’époque ! Ainsi, j’ai terminé mes études avec un diplôme, une certaine assurance derrière les platines, et une addiction persistante pour les disques !


3) Estimes-tu que faire partie des Melomaniacs enrichit ton voyage musical?

Absolument ! Les Melomaniacs ont joué un rôle clé dans mon émancipation musicale suite a mon arrivée à Londres fin 2021. Ce groupe de passionnés s’est formé grâce à une participation régulière aux mêmes émissions de radio, en tête de file Gilles Peterson et Worldwide.fm, où Balearic Breakfast a débuté d'ailleurs.

Les membres assidus de Balearic Breakfast animé par Colleen le mardi matin incluent Pops, Mofonk, SwayOfTheVerses, JL, Curate et Sean, pour n’en nommer que quelques-uns. Nous sommes maintenant entre 20 et 30 à participer à faire vivre le crew Melomaniacs, partageant nos mixtapes en direct ou enregistrées sur notre page Mixcloud, et effectuant des performances à Londres.

Ce qui est appréciable, c’est la curiosité musicale de chacun, les passerelles de genres musicaux qui existent entre les membres, et le soutien mutuel dans nos projets et ambitions musicaux. Ce sont des personnes formidables qui sont devenues des amis!

Personnellement, après avoir travaillé à l’étranger pendant une quinzaine d’années, je suis resté collectionneur sans vraiment pouvoir partager ma passion. J’ai découvert les Melomaniacs grâce à JL un mercredi soir chez BBE Store, où Louie Vega était l’invité. Il m’a ensuite invité au show mensuel des Melomaniacs sur RunDemRadio de Charlie Dark. Depuis lors, je réalise des lives pour les Melomaniacs une fois par mois depuis chez moi, que nous avons surnommé “Disco Towers”, ce qui me fait bien rire. Grâce aux Melomaniacs, je suis devenu un collectionneur plus assidu, un DJ plus actif et donc un homme plus heureux !

 

4) Récemment tu as lancé la chaine Youtube "Boogie Across Borders"! Félicitations! Qu'est ce qui a motivé le commencement de cette nouvelle aventure?

Merci de poser la question sur Boogie Across Borders 🙂 Cette chaîne YouTube récemment créée représente la suite naturelle de mon évolution musicale. J’y partage des mixes de 12 disques d’environ une heure que je publie toutes les deux semaines sur YouTube. Boogie Across Borders me permet d’organiser et de partager de manière ciblée ma collection musicale. Ce que j’apprécie particulièrement pour le moment, c’est que je gère ce projet de A à Z, de la sélection des disques, aux prises et montages vidéo, jusqu’à sa publication et son suivi via la page Instagram.

  Pour autant, je souhaite ouvrir les portes à d’autres DJs pour participer a ce projet. Deux Melomaniacs m’ont proposé des sélections intéressantes, respectant tout à fait l’esprit de Boogie Across Borders. Ils vont bientôt venir tourner à Disco Towers, et je suis vraiment excité de les recevoir !

J’ai conceptualisé Boogie Across Borders autour de deux axes distincts. D’abord, l’idée est de partager une douzaine de morceaux d’un pays particulier, explorant la période des années 80 où les musiques traditionnelles se sont entremêlées aux sonorités disco. Je propose ainsi des morceaux propres au pays choisi, souvent du milieu des années 70, en suivant l’évolution au fil des disques. On y découvre des sons entraînants avec des basses “slappées” que j’affectionne particulièrement.

Le deuxième axe est consacré à la musique disco originelle des États-Unis, partagée année par année entre 1977 et 1983. J’aime alterner entre des morceaux emblématiques de l’époque et des pépites plus obscures découvertes au fil des années. Cette démarche révèle des tendances intéressantes, allant des disco bands à l’origine, à l’avènement des divas, surtout en 1979 dans ma selection, et à l’arrivée des synthétiseurs dans les années 80.

Dans cette aventure, mon programme est déjà planifié jusqu’à l’été 2024, mais je m’interroge sur la suite. Partager dans de prochains épisodes ma passion pour la House music ? L’avenir le dira.


5) Qu'est ce qui fait que Balearic Breakfast est si spécial à tes yeux?

Balearic Breakfast est particulier parce que Colleen nous offre chaque semaine deux heures de musique minutieusement sélectionnée qui nous transporte à travers les styles et les époques. Tout en respectant le style Balearic et en injectant sa personnalité d’amoureuse des années 70/80, inspirée du Loft et de l’esprit de David Mancuso. Il est enthousiasmant de constater que Colleen rassemble une communauté passionnée issue de nombreux pays tels que l’Italie, la France, la Grèce, l’Espagne, l’Angleterre et même les États-Unis, avec Bert François qui se lève aux aurores pour écouter le show en direct depuis New York !

En ce qui me concerne, c’est tout naturellement que je suis devenu un auditeur assidu de Balearic Breakfast. À mon arrivée à Londres, j’ai assisté à l’exposition du photographe Bill Bernstein sur ces moments capturés dans les clubs new-yorkais à la fin des années 70 et au début des années 80. Colleen l’avait interviewé chez Defected Records à cette occasion. Au passage, je suis l’heureux possesseur du cliché emblématique de Larry Levan au Paradise Garage, que l’on peut voir sur quasiment tous mes posts Instagram, histoire de rappeler que la musique que j’aime trouve ses racines dans cet esprit et cette époque.

Quelques mois plus tard, la première grande fête à laquelle j’ai participé à Londres était Hacienda 51, où Colleen a eu une performance. C’était la première fois que je la voyais en direct. Dans la foulée, j’ai assisté à une soirée au Loft, qui était à côté de chez moi dans l’est de Londres. Il y avait trop de coïncidences pour ne pas m’intéresser plus largement à la musique de Colleen. Ainsi, je suis devenu un auditeur régulier, tant pour l’univers musical que propose Colleen “Cosmo” Murphy, auquel j’adhère pleinement, que pour découvrir de nouveaux morceaux que je convertis ensuite en vinyle 🙂

Merci Bertrand, Vraiment!

114 views0 comments

Recent Posts

See All

Comentarios


bottom of page